November 2, 2017

October 22, 2017

August 16, 2017

Please reload

Posts Récents

Israël : terre des paradoxes

May 27, 2017

 

J'ai eu le plaisir d'aller en Israël à 3 reprises pendant une semaine à chaque fois. Je sentais un appel, comme beaucoup de personnes je suppose, un besoin de revenir à une terre connue autrefois, alors que je cheminais aux côtés des Esséniens, sous la guidance de Jésus et Marie-Madeleine. 

 

J'ai appris par la suite que, tout comme en Inde, c'est un endroit où parfois les visiteurs font des malaises, des délires, et doivent être évacués d'urgence afin que le psychisme puisse retrouver l'équilibre.

 

J'ai rencontré des palestiniens, notamment une femme admirable, cultivée et parlant parfaitement bien le Français. Ce qu'elle m'a montré de son pays (vous remarquerez ici que je n'ai pas nommé Israël comme "pays"...) et des souffrances de leurs habitants m'a profondément touchée. J'ai moi-même assisté à l'humiliation des palestiniens aux postes frontières et aux check-points. J'ai également pu constater la main-mise totale des satellites israéliens sur mon GPS, me détournant de ma route principale pour m'inviter à aller dans les colonies plutôt que le village de cette femme. 

 

J'ai pu également constater comment les israéliens ne vous posent que deux questions quand ils vous parlent pour la première fois : quel est mon signe astrologique, et combien je gagne... J'ai trouvé très intéressant ce paradoxe de la spiritualité étalée dans toutes les conversations, et de la superficialité brandie à chaque phrase, où l'on m'a proposée avec ardeur de faire des affaires depuis la Suisse avec eux, ou tout du moins de leur permettre de s'implanter en Suisse, contre une très bonne rémunération.

 

 

 

Bien que j'aie refusé, certains sont revenus à la charge, et j'ai également observé combien ils ont toujours peur de perdre de l'argent. Leur obsession est donc d'en gagner le plus possible, mais également d'acquérir toutes sortes de biens quels qu'ils soient, y compris la Palestine.

 

En discutant avec les Israéliens, j'ai été également surprise qu'on me dise à chaque fois qu'ils les aimaient bien, la preuve étant que les palestiniens viennent travailler en masse à Jérusalem notamment. Mais de quelle manière, et à quel prix ?...

 

J'ai aussi appris, sur place, que certaines maisons à peine construites en Palestine étaient immédiatement détruites par des chars israéliens... J'ai vu des traces de chars laissées sur des murs à l'intérieur d'un immeuble palestinien également...

 

J'ai pu, simplement en montrant mon passeport Suisse et en disant que la femme palestinienne était avec moi, lui éviter de longues files d'attente et de donner un "pourboire" au "contrôleur" pour accélérer son passage... J'étais comme le ST Graal, lui ouvrant toutes les portes sans aucune attente.

 

Si je vous parle de ceci aujourd'hui, c'est parce que j'ai vécu des retrouvailles émouvantes, sincères, profondes avec cette terre, mais il est important de savoir ce qui se passe réellement là-bas, et de cesser de croire ce qu'on vous raconte dans les journeaux.

 

Il y a certes des israéliens charmants, sincères. Ceux que j'ai rencontrés continuent à se positionner en victimes, alors qu'ils puisent inlassablement dans la mer morte et dans le Jourdan pour alimenter leur économie, au détriment de la Palestine, qui manque de structures primordiales à son bon développement. En puisant sans cesse l'eau du Jourdan au nord d'Israël, la Palestine commence à manquer d'eau pour ses cultures et le site de Baptême de Jésus et St Jean Le Baptiste est à sec...

 

Aujourd'hui j'ai reçu un article depuis le site stopmensonges.com. dont je vous parle souvent, et je souhaite le partager avec vous. Les médias n'arrêtent pas de pointer du doigt les injustices que le gouvernement d'Israël fait subir aux palestiniens, mais personne, pas même les états-unis, ne réagissent. Il est ainsi permis d'intervenir en Afrique lorsque des gens sont en danger, mais en Palestine, où des êtres humains sont spoliés de leurs terres, en toute impunité, en plein jour ou de nuit pour être plus discret, rien n'est fait. Des colonies sont construites, la plupart du temps en partie inhabitées, et on déclare que cela est la terre d'Israël alors que la veille c'était la Palestine.

http://stopmensonges.com/revue-du-dernier-livre-de-lhistorien-israelien-ilan-pappe-ten-myths-about-israel/?utm_source=wysija&utm_medium=email&utm_campaign=SM+news+letter

 

 

Je ne fais aucune politique, vous savez bien que je ne peux parler que de ce que je connais. Je ne juge personne mais  je relate mon vécu, mes observations. J'aime profondément aller là-bas, et je pourrais sans nul doute y vivre tant cette terre m'est familière. Mais pas tant qu'un peuple soi-disant "élu" se permettra tout au nom d'une histoire qui a été en réalité créée de toutes pièces. Comment un Dieu d'Amour pourrait-il en effet préférer un enfant à un autre ? Comment un peuple si spirituel peut-il ainsi maltraiter ses frères ?

 

Je vous laisse lire le post suivant afin de découvrir le début de la vérité sur l'histoire d'Israël et de ce beau pays piétiné qu'est la Palestine.

 

J'aime tous les humains, même lorsqu'ils font des erreurs, mais cela ne justifie pas de continuer à cautionner ce qu'ils font. Informer c'est savoir, et c'est ce que je fais afin que non seulement vos coeurs s'ouvrent, mais également vos yeux.

 

Dans la Joie et la Lumière

 

Sylvie Imaé

 

Ce texte peut être partagé mais en aucun cas transformé.

 

Please reload

Please reload

Archives

© 2008 lumiere-d-etre.ch