November 2, 2017

October 22, 2017

August 16, 2017

Please reload

Posts Récents

Ego et Spirituel

September 20, 2016

 

 

Bonjours à tous,

 

Parfois on me demande pourquoi des personnes très spirituelles sont capables de faire tant de mal, de manipuler, de profiter d'autrui ?

 

Ce post va donc aborder ce sujet douloureux, afin que vous puissiez faire la différence entre l'ego et le spirituel, et réaliser pourquoi les deux peuvent à la fois co-exister en harmonie (très rare) ou batailler l'un contre l'autre (le plus courant).

 

Je vais également vous dire comment revenir à l'Unité entre votre ego et votre Spirituel.

 

Mais tout d'abord, qu'est-ce que l'ego, et qu'est-ce que le spirituel ?

 

Selon les dictionnaires, voici les définitions de l'un et l'autre, et ensuite je vous décrirai ma propre interprétation/perception.

 

Le dictionnaire Larousse dit du mot spirituel : "Qui appartient à un domaine moral, distinct des réalités du monde sensible et de la vie pratique : Le pape, chef spirituel des catholiques. Qui a de l'esprit, de la finesse dans sa manière de manier les idées : Un homme spirituel. Qui manifeste du piquant, qui amuse, fait rire : Une repartie spirituelle"... Franchement cela n'aide pas beaucoup, n'est-ce pas ?

 

Wikipedia donne cette définition, plus proche à mon avis de ce que définiraient les personnes dites "spirituelles" : La notion de spiritualité (du latin ecclésiastique spiritualitas1 comporte aujourd'hui des acceptions différentes selon le contexte de son usage 2,3. Elle se rattache conventionnellement, en Occident, à la religion dans la perspective de l'être humain en relation avec des êtres supérieurs (dieux, démons) et le salut de l'âme. Elle se rapporte, d'un point de vue philosophique, à l'opposition de la matière et de l'esprit (voir problème corps-esprit) ou encore de l'intériorité et de l'extériorité 4.Elle désigne également la quête de sens, d'espoir ou de libération et les démarches qui s'y rattachent (initiations, rituels, développement personnel, Nouvel Âge) 5. Elle peut également, et plus récemment, se comprendre comme dissociée de la religion ou de la foi en un Dieu, jusqu'à évoquer une « spiritualité sans religion » ou une « spiritualité sans dieu » 6,7,8.Elle désigne parfois des aspects esthétiques dans la littérature9.

 

Que dire de l'ego à présent : Le Larousse dit ceci : Nom donné au moi conçu comme « sujet personnel ».Dans une analyse de parenté, terme désignant le sujet pris comme référence, à partir de qui se situent les liens d'alliance et de consanguinité.Traduction usuelle en anglo-américain du terme freudien Ich, qui signifie aussi bien « moi » que « je ».

 

Et à nouveau Wikipedia : Ego est un substantif tiré du pronom personnel latin (moi/je). Il désigne généralement la représentation et la conscience que l'on a de soi-même. Il est tantôt considéré comme le fondement de la personnalité (notamment en psychologie) ou comme une entrave à notre développement personnel (notamment en spiritualité).

 

Je trouve intéressant que Wikipedia parle dans les deux définitions de la lutte du spirituel contre l'ego. Alors que le Larousse donne des définitions bien terre à terre. Quoiqu'il en soit, il semble toujours qu'il faille séparer les deux, et percevoir l'un comme inférieur à l'autre, moins honorable que l'autre etc. Et selon quelles croyances et critères sont donc définis ce genres de constats ? Selon le judéo-christianisme à nouveau... on n'en sort donc jamais, vous ne ressentez pas cela ? Encore et toujours ce parasitage, cette programmation qui vous oblige à choisir entre le bien et le mal, l'ego et le spirituel.

 

Mais alors je me pose cette question : pourquoi l'ego a-t-il été créé si en réalité c'est l'un de nos pires ennemis ? Quelle peut bien être sa raison d'être s'il nous pourrit la vie ? 

 

Donc faites votre choix : c'est soi l'ego, soit le spirituel, mais les deux ensembles ah ça non, ce n'est paraît-il pas possible...

 

Ah bon...?!

 

Eh bien je peux vous affirmer que tout cela n'est qu'une croyance de plus pour vous garder dans la notion de séparation, dans la peur de mal faire, de ne jamais devenir spirituel etc...

 

Quand une personne commence à me décrire avec détails combien elle a étudié telle ou telle pratique spirituelle, qu'elle est donc très spirituelle etc, je me demande toujours pourquoi cette personne a besoin de me le dire, de le montrer. Avez-vous déjà entendu un moine, un curé, un pasteur, crier sur les toits qu'il ou elle sont spirituel(les) ? Bien sûr que non, car le faire serait juste l'expression... de l'ego !!!

 

Ainsi certains pensent que l'étiquette spirituelle ouvre des portes, permet l'ascension et autres merveilles du monde. Mais avez-vous remarqué qu'ils vivent presque toujours dans la misère, ou alors dans l'opposé extrême, à savoir la richesse financière limite insultante ? Pourquoi cela ? Mais parce que celui qui se décrit comme spirituel est encore dans l'ego, c'est aussi simple que cela. Les personnes spirituelles n'ont plus aucun besoin de valorisation, de reconnaissance des autres, n'ont plus besoin de répandre leur savoir. L'être spirituel éveillé est là, simplement présent à lui-même, et présent pour ceux qui le souhaitent, mais cela s'arrête à ça. L'être spirituel éveillé ne va pas chercher à imposer une idée, un comportement, une croyance. Bien au contraire, il va guider les autres à retrouver, à découvrir leur propre vérité.

 

C'est cela la spiritualité selon ma vision toute personnelle.

 

Alors quand vous rencontrez une personne qui dit qu'elle est spirituelle et qu'elle se répand en explications, en histoires ésotériques personnelles, demandez-vous ce qu'elle fait pour vous à ce moment-là, et vous découvrirez surtout ce qu'elle fait pour elle-même.

 

Avec les jeunes, ce genre de comportement n'est plus admissible, car il y a dissonance entre le discours et le comportement. On vous invite à vous libérer de vos attaches matérielles mais on vous demande de faire 10 stages à  2,000 frs pour y arriver...Les jeunes sentent bien que tout cela est faux, que cela profite uniquement aux egos des organisateurs.De même ces êtres déjà éveillés n'ont que faire d'un maître enseignant qui se répand en histoires personnelles interminables, qui valorisent à tout va leur savoir, leurs capacités et dons divers au lieu de juste les mettre à disposition en silence, et proposer aux autres de faire leurs propres expériences.

 

Le sujet est loin d'être clos car il y a tant à dire concernant les croyances sur l'ego.

 

L'ego est celui qui vous permet de vivre l'incarnation, de vivre des émotions, de sentir des parfums, de toucher la peau de l'être aimé, de créer puis manifester, de courir, de comprendre l'univers, le fonctionnement de toutes choses... Et le spirituel devrait faire mourir l'ego avant de pouvoir se manifester ? Mais cela ne fait pas sens ! VOUS ETES DEJA TOUS SPIRITUELS !

 

Prenons une histoire toute simple : on vous offre un cadeau : vous incarner sur la Terre. Là vous êtes dans la Joie et l'Amour infinis, car cela faisait des éons que vous aviez envie de participer à une expérience sur Terre. On vous informe donc que pour pouvoir vivre dans cette dimension 3D et de dualité, vous aurez besoin de certains vêtements, enveloppes, corps, bien préparés à cela . On vous explique qu'il sera important d'en prendre soin afin que votre passage sur Terre soit le plus appréciable et long possible, car dans cette dimension le temps existe et altère les corps. Vous prenez acte de tout cela puis vous oubliez une fois né.

 

Votre repère, lorsque vous vous incarnez sur Terre, n'est donc plus le spirituel, votre origine, mais l'ego. Alors vous vous identifiez à lui, vous pensez être lui. Mais vous vous sentez limité, avec le sentiment de subir, de ne pas avoir de libre choix. Vous rêvez d'autre chose... et vous vous dites que c'est ailleurs !!! Alors que c'est là, en VOUS !

 

Si vous êtes dans un réel cheminement de retour à soi, alors tout se fera à votre rythme, avec un calme intérieur toujours plus grand, un accueil toujours plus serein de la vie et de vos expériences. Si vous êtes dans l'ego, vous allez vous créer d'autres croyances auxquelles vous identifier, vous allez courir après un objectif de grandir, de devenir meilleur, d'avancer vers la spiritualité.

 

Mais la spiritualité n'est pas un objectif à atteindre ; c'est un état d'être.

 

Prétendre que pour devenir spirituel, pour ascensionner, vous devez vous astreindre à une discipline remplie d'obligations nouvelles vous maintient dans l'ego. Vivre la spiritualité, c'est être ouvert à ce qui est, c'est sourire à la vie, c'est oser rester soi et exprimer ses ressentis, c'est aimer. Tout le reste, tout objectif de perfection, de grandeur, de purification, d'évolution ne sont que des concepts de l'ego générés par des croyances mentales et des peurs.

 

S'aimer est sans doute le moyen le plus évident d'accéder à un état spirituel et à une expansion de votre être. Pour atteindre cet état d'émerveillement, de joie profonde intérieure,  il suffit de vous respecter, d'écouter vos ressentis, et d'agir dans l'instant présent. Et bien entendu, si vous avez des blocages pour y accéder, alors oui, faites appel à une personne capable d'accélérer ce processus et vous libérer plus rapidement par des soins thérapeutiques. Ensuite vous rencontrerez les bonnes personnes pour découvrir et expérimenter cet état d'être au quotidien. Mais surtout vous n'irez pas consulter une personne parce qu'on vous a dit qu'il fallait que vous y alliez, mais parce que vous sentirez juste d'y aller à ce moment-là.

 

Personne n'a le droit de vous dire qui, quand, de quelle manière. C'est vous et vous seul qui décidez de ce qui est le plus juste pour vous, par rapport à vos ressentis.

 

J'ajouterai qu'actuellement il n'est pas possible d'atteindre le point d'expansion total, car tant qu'un certain nombre d'humains n'auront pas atteints une certaine fréquence vibratoire, la planète restera dans la 3D. Certaines personnes (rares) entrent gentiment dans la 5ème et 6ème dimension, mais cela n'est pas abouti. Lorsqu'un nombre suffisant d'humains vibrera en 4D alors un changement pourra se produire, un état spirituel planétaire notamment. Et ensuite certaines parties vibreront en 4D, d'autres en 5D, en fonction de notre cheminement. Mais ce n'est pas pour maintenant ni pour demain. Il sera nécessaire que plusieurs générations s'incarnent encore et encore pour accéder à la 4D accomplie, et toucher du coeur la 5ème et 6ème dimensions.

 

Pour savoir si une personne qui se dit spirituelle l'est vraiment, observez comment elle se traite elle-même, avec respect ou dans la frustration, si elle accueille sa vie avec un sourire ou si elle juge et critique les autres et les événements, si elle est là pour vous permettre de vous aimer davantage ou si elle vous pousse à adhérer à d'autres obligations, si elle est dans la négativité et la rigidité, ou si elle rayonne la joie et la paix.

 

Cessez de donner le pouvoir à autrui, à un guide, un guru, un maître, un enseignant, un médecin... de décider à votre place de votre avenir, de votre présent.

 

J'ai rencontré pas mal de personnes qui donnent des cours, des conférences, font de la thérapie, et qui ont un ego démesuré, qui imposent leur vision aux autres, qui usent de leur autorité pour faire fléchir le patient/client, qui font tout pour influencer leurs choix, qui prétendent détenir la "Vérité", la solution unique et absolue à tous vos problèmes, qui utilisent les verbes "devoir" et "falloir" à tout va. Comme s'il "fallait" faire ceci, et surtout pas autre chose, pour accéder à l'état d'être, comme si vous "deviez" à tout prix vous coller à certaines lois ou règles de conduite pour vous aimer enfin.... Cela ne fait pas de sens pour moi... 

 

Et vous ???

 

Je pense sincèrement que l'on peut être fier de ce que l'on fait, dans cette droiture et intégrité propres à la spiritualité, mais que chaque méthode ou "vérité" correspond à certaines personnes et pas à d'autres. Ce sont tous les coloris de toutes ces vérités qui font la diversité et génèrent l'émerveillement face à la Création multicolore. Croire qu'il existe une seule Vérité, c'est comme dire qu'il n'existe qu'une seule fleur, qu'un seul humain, et que tout est ensuite cloné dessus. Comment la Création divine pourrait-elle être aussi limitée ? Et pourquoi la Source d'Amour aurait pour objectif de nous limiter ?

 

Vous êtes unique, et ce qui marche pour moi ne marchera peut-être pas pour vous. Voici ma Vérité, et vous pourrez éventuellement la faire vôtre une fois expérimentée, mais cela n'a aucune importance pour moi à vrai dire, car tout ce qui importe c'est que vous vous aimiez. Et si ma Vérité vous permet d'accéder à cet état d'Amour envers vous, alors je serai heureuse pour vous, mais cela s'arrêtera à ça. 

 

La spiritualité c'est aussi ne rien attendre, et s'attendre à tout en même temps. C'est vivre dans l'instant présent, chaque moment de sa vie, dans son travail, quand on fait à manger, quand on parle, quand on médite, quand on embrasse, peu importe. C'est s'autoriser à ressentir des émotions, des douleurs, des blessures, sans se laisser aspirer par l'état mental et émotionnel. C'est être à l'écoute de soi, pour pouvoir écouter l'autre, le chant des oiseaux, l'enfant qui pleure, la vieille dame qui rit etc... pour écouter la Vie. Et cela est déjà en soi un vaste programme spirituel, n'est-ce pas ?

 

Je vous envoie Lumière et Joie,

 

Sylvie 

 

Ce texte peut être transmis à condition d'en écrire la provenance et en ne modifiant rien de son contenu.

 

 

 

 

 

Please reload

Please reload

Archives

© 2008 lumiere-d-etre.ch